FR  EN

Fraude en immigration: rester en couple sous peine d'expulsion

12 novembre 2012
Selon La Presse, « Les époux et conjoints parrainés au Canada devront désormais passer deux ans en couple une fois arrivés au Canada s'ils veulent conserver leur résidence permanente. Cette nouvelle disposition réglementaire devrait endiguer la fraude relative au mariage, selon le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, qui en a fait l'annonce hier. Mais pour les groupes de soutien aux immigrants et aux femmes, cette résidence permanente conditionnelle expose plutôt les femmes à des risques de violence conjugale. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure jugez-vous appropriée cette nouvelle disposition réglementaire afin d’endiguer la fraude relative au mariage ?

73% des internautes québécois jugent que cette nouvelle disposition réglementaire afin d’endiguer la fraude relative au mariage est tout à fait ou assez appropriée.
Croyez-vous que cette mesure endiguera réellement la fraude relative au mariage ?

44% des internautes québécois croient que cette mesure n’endiguera pas réellement la fraude relative au mariage.
Croyez-vous que cette résidence permanente conditionnelle expose vraiment les femmes à des risques de violence conjugale accrus ?

42% des internautes québécois ne croient pas que cette résidence permanente conditionnelle expose vraiment les femmes à des risques de violence conjugale accrus.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 6 novembre au 8 novembre 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).