FR  EN

Omnimax_july_09_2013

Déclarations de confidentialité, de loyauté ou de limitation d'expression d'opinion

9 juillet 2013
32% des internautes québécois ont déjà été dans l'obligation, afin d'obtenir un emploi, de signer une déclaration de confidentialité, de loyauté ou de limitation d'expression d'opinion contenant des clauses relativement à leurs propos sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s. 47% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou totalement inapproprié de demander aux employé(e)s d'une entreprise de signer une telle déclaration contenant des clauses portant sur les propos tenus sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s.

Avez-vous déjà été dans l’obligation, afin d’obtenir un emploi, de signer une déclaration de confidentialité, de loyauté ou de limitation d'expression d'opinion contenant des clauses relativement à vos propos sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s ?

32% des internautes québécois ont déjà été dans l'obligation, afin d'obtenir un emploi, de signer une déclaration de confidentialité, de loyauté ou de limitation d'expression d'opinion contenant des clauses relativement à leurs propos sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s.
Selon vous, dans quelle mesure est-il approprié de demander aux employé(e)s d’une entreprise de signer une telle déclaration contenant des clauses portant sur les propos tenus sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s ?

47% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou totalement inapproprié de demander aux employé(e)s d'une entreprise de signer une telle déclaration contenant des clauses portant sur les propos tenus sur les réseaux sociaux, sur le bouche à oreille ainsi que sur les commentaires entre les employé(e)s.
Selon vous, la signature de telles déclarations vient-elle affecter la liberté d’expression des employé(e)s ?

56% des internautes québécois pensent que la signature de telles déclarations vient affecter la liberté d'expression des employé(e)s.
À l’inverse, croyez-vous que sans la signature de telles déclarations, la confidentialité des informations stratégiques des entreprises soit adéquatement protégée ?

46% des internautes québécois pensent que sans la signature de telles déclarations, la confidentialité des informations stratégiques des entreprises ne soit pas adéquatement protégée.
Et dans quelle mesure jugez-vous la signature de telles déclarations appropriée pour des employé(e)s de commerces de détail comme les épiceries, les quincailleries, les pharmacies, etc. ?

62% des internautes québécois pensent que la signature de telles déclarations pour des employé(e)s de commerces de détail comme les épiceries, les quincailleries, les pharmacies, etc.. est assez ou tout à fait inappropriée.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 3 au 5 juillet 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).