FR  EN

Omnimax_september_09_2013

Entreposage illégal de BPC

9 septembre 2013
Selon TVA nouvelles, « Les partis d'opposition ont vivement critiqué le gouvernement, mercredi, pour ne pas avoir avisé la population de la présence de BPC entreposés illégalement sur un terrain de Pointe-Claire, dans l'ouest de l'île de Montréal.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par cette nouvelle ?


67% des internautes québécois sont peu ou pas du tout surpris par cette nouvelle.
Dans quelle mesure est-il approprié pour le gouvernement de ne pas avoir avisé la population de la présence de BPC entreposés illégalement sur un terrain de Pointe-Claire ?


79% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou tout à fait inapproprié pour le gouvernement de ne pas avoir avisé la population de la présence de BPC entreposés illégalement sur un terrain de Pointe-Claire.
Selon vous, la présence de BPC est-elle…


82% des internautes québécois pensent que la présence de BPC est très ou assez dangereuse.
À la lumière de cet évènement, avez-vous confiance que le gouvernement est transparent lorsqu’il est question de matières dangereuses ?


69% des internautes québécois n’ont pas confiance que le gouvernement est transparent lorsqu'il est question de matières dangereuses.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 3 au 5 septembre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#3 Sylvain Lacroix 11-09-2013 23:52
Cela me rappelle trop l'explosion et l'incendie de l'entrepôt de BPC de Saint-Basile-le-Grand qui a fait les manchettes à travers tout le Québec par les médias de l'époque le 23 août 1988.

J'ai été très surpris que l'on négligent encore ce genre de produit en 2013 soit vingt-cinq ans après le pire incendie de BPC au Québec et au Canada cette année là rapporte les archives de Radio-Canada.

Je ne comprends pas qu'en 2013 que nous n'avons pas tirés des leçons de l'incendie qui a secoué St-Basile-le-Grand en 1988. Ceux qui sont propriétaires de sites illégaux de BPC doivent être très sévèrement sanctionnés avec de fortes amendes et de lourdes peines d'emprisonnement.
Citer
 
 
#2 Jack Leigh 10-09-2013 00:21
Very good!
Citer
 
 
#1 Yvon Théberge 09-09-2013 18:10
good
Citer