FR  EN

Omnimax_august_14_2013

Espagne : le conducteur du train parlait au téléphone lors du déraillement

14 août 2013
Selon Radio-Canada, « Le conducteur du train qui a déraillé la semaine dernière en Espagne, tuant 79 personnes, était au téléphone et roulait à 153 km/h, soit près du double de la limite permise, quand l'accident s'est produit, selon les résultats de l'enquête préliminaire rendus publics mardi.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par cette nouvelle ?

52% des internautes québécois sont très ou assez surpris par cette nouvelle.
Dans quelle mesure est-il acceptable pour le conducteur du train d’avoir parlé au téléphone tout en conduisant le train ?

85% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou tout à fait inacceptable pour le conducteur du train d'avoir parlé au téléphone tout en conduisant le train.
Dans quelle mesure est-il acceptable pour le conducteur du train d’avoir dépassé la vitesse maximale en roulant à 153 km/h, soit près du double de la limite permise ?

94% des internautes québécois disent qu’il est assez ou tout à fait inacceptable pour le conducteur du train d'avoir dépassé la vitesse maximale en roulant à 153 km/h, soit près du double de la limite permise.
À la lumière de ces informations, le conducteur du train est-il l’unique responsable de l’incident selon vous ?

53% des internautes québécois croient que le conducteur du train est l'unique responsable de l'incident.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 6 au 9 août 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).