FR  EN

Omnimax_novembre_19_2013

L'enquête sur Duffy se rapproche du bureau de Harper

19 novembre 2013
Selon Radio-Canada, « La Gendarmerie royale du Canada est à la recherche d'une série de courriels et de documents qui pourraient ajouter du poids aux allégations du sénateur Mike Duffy sur le rôle qu'aurait pu jouer le bureau du premier ministre Stephen Harper dans le scandale des dépenses injustifiées. Selon une lettre datée de vendredi dernier obtenue par le réseau CBC, signée par Biage Carrese, de la division nationale de la GRC, «l'existence de tels documents pourrait être la preuve des agissements criminels d'autres personnes».»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par cette nouvelle ?


75% des internautes québécois sont peu ou pas du tout surpris par cette nouvelle.
Selon vous, dans quelle mesure le sénateur Mike Duffy est-il sincère lorsqu’il allègue que le bureau du premier ministre Stephen Harper a été impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées ?


61% des internautes québécois pensent que le sénateur Mike Duffy est très ou assez sincère lorsqu'il allègue que le bureau du premier ministre Stephen Harper a été impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées.
Suite à l’enquête de la GRC, croyez-vous que le bureau de M. Harper sera officiellement impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées ?


50% des internautes québécois pensent que le bureau de M. Harper sera officiellement impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées.
Et suite à l’enquête de la GRC, croyez-vous que M. Harper sera personnellement impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées ?


36% des internautes québécois pensent que M. Harper sera personnellement impliqué dans le scandale des dépenses injustifiées alors qu’un autre 36% ne pensent pas qu’il le sera.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 12 au 15 novembre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).