FR  EN

Omnimax_july_15_2013

L'électrification, fer de lance de la politique énergétique du Québec

15 juillet 2013
Selon Radio-Canada, « La ministre des Ressources naturelles du Québec, Martine Ouellet, a dévoilé les détails entourant la Commission sur les enjeux énergétiques: « Cette nouvelle politique énergétique s'inscrira dans une perspective de réduction des gaz à effet de serre. Nous voulons faire de l'énergie un puissant levier de développement économique et social pour le Québec. Avec l'électrification des transports, nous développerons un tout nouveau secteur économique qui permettra une diminution importante des gaz à effet de serre au Québec ». Québec voudrait faire de l'électrification des transports un secteur de pointe comme l'aéronautique et le multimédia.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous préoccupé par les enjeux énergétiques du Québec ?

66% des internautes québécois sont très ou assez préoccupés par les enjeux énergétiques au Québec.
Dans quelle mesure croyez-vous que le Québec a besoin d’une nouvelle politique énergétique ?

69% des internautes québécois croient que le Québec a besoin d'une nouvelle politique énergétique.
Et dans quelle mesure êtes-vous en accord avec l’affirmation suivante de Mme Ouellet: « Avec l'électrification des transports, nous développerons un tout nouveau secteur économique qui permettra une diminution importante des gaz à effet de serre au Québec » ?

74% des internautes québécois sont assez ou tout à fait en accord avec cette affirmation de Mme Ouellet.
Et en ce qui concerne les combustibles fossiles: voulez-vous que le gouvernement autorise l'exploitation des combustibles fossiles et de gaz de schiste au Québec, afin d'assurer son autonomie de combustibles fossiles?

46% des internautes québécois ne veulent pas que le gouvernement autorise l'exploitation des combustibles fossiles et de gaz de schiste au Québec, afin d'assurer son autonomie.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 9 au 12 juillet 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).