FR  EN

Omnimax_may_24_2013

L'épidémie d'obésité chez les jeunes n'est pas une fatalité

24 mai 2013
Selon Huffington Post, « Les porte-parole de la prévention de l'obésité chez les enfants ont recours à une phrase bien connue: «La génération actuelle d'enfants sera peut-être la première à mourir plus jeune que la génération antérieure.» Bien que terrifiante, cette affirmation ne repose pas sur des données probantes. Au cours des dernières décennies, nous avons été témoins d'une hausse importante du taux d'obésité chez les adultes et les enfants. Par ailleurs, l'espérance de vie des personnes obèses continue d'augmenter et la tendance semble se maintenir. Cela dit, l'obésité demeure toujours un important facteur de risque pour la santé. Les personnes obèses sont beaucoup plus à risque de souffrir de diabète, de maladie du cœur, d'arthrite, d'apnée du sommeil et même de cancer du sein. Mais l'espérance de vie malgré ces maladies continue de croître et les gens qui en souffrent n'ont jamais été aussi nombreux à vivre aussi vieux. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris d’apprendre que l'espérance de vie des personnes obèses continue d’augmenter et qu’ils n'ont jamais été aussi nombreux à vivre aussi vieux ?

46% des internautes québécois sont très ou assez surpris d'apprendre que l'espérance de vie des personnes obèses continue d'augmenter et qu'ils n'ont jamais été aussi nombreux à vivre aussi vieux.
Toujours selon le Huffington Post, « En fait, le réel fardeau qu'entraîne l'épidémie d'obésité réside dans une augmentation sans précédent des «maladies chroniques chez les jeunes» et dans les conséquences qui en découlent, tant pour la population active que pour notre système de santé. » Dans quelle mesure êtes-vous préoccupé par les impacts qu’auront les maladies chroniques reliées à l’obésité sur notre système de santé ?

78% des internautes québécois sont très ou assez préoccupés par les impacts qu'auront les maladies chroniques reliées à l'obésité sur notre système de santé.
Craignez-vous que l’épidémie d’obésité affecte et éventuellement dégrade la qualité des soins offerts par le système de santé québécois ?

61% des internautes québécois craignaient que l'épidémie d'obésité affecte et éventuellement dégrade la qualité des soins offerts par le système de santé québécois.
Jugez-vous équitable que l’ensemble des québécois soient pénalisés pour les abus de certains ?

70% des internautes québécois ne jugent pas équitable que l'ensemble des québécois soient pénalisés pour les abus de certains.
Et personnellement, jugez-vous faire les efforts requis pour pratiquer un rythme de vie sain, autant au niveau de l’alimentation que de l’activité physique ?

76% des internautes québécois mentionnent faire les efforts requis pour pratiquer un rythme de vie sain, autant au niveau de l'alimentation que de l'activité physique.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 15 au 19 mai 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).