FR  EN

Omnimax_september_26_2013

Les commissions scolaires en colère contre Marois

26 septembre 2013
Selon La Presse, « La semaine dernière, Mme Marois avait reproché aux commissions scolaires d'avoir haussé leurs taxes en réaction aux compressions budgétaires de 250 millions de dollars sur deux ans imposées par son gouvernement. La première ministre avait ainsi semblé contredire sa ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, qui avait invité ces administrations, en février dernier, à occuper leur champ fiscal pour compenser les décisions de Québec.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par la réaction de Mme Marois qui semble avoir ainsi contredit sa ministre de l’Éducation, Marie Malavoy ?


60% des internautes québécois sont peu ou pas du tout surpris par la réaction de Mme Marois qui semble avoir ainsi contredit sa ministre de l'Éducation, Marie Malavoy.
Toujours selon La Presse, « Josée Bouchard a accusé Mme Marois et son gouvernement de faire preuve d'électoralisme en s'étonnant tout à coup de l'ampleur des augmentations décidées par des membres de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)… Mercredi, Mme Bouchard a estimé que la «surprise» exprimée par Mme Marois est le résultat d'un calcul politique, car le gouvernement, ainsi que Mme Malavoy, avaient été prévenus dès le dernier budget que les efforts demandés aux commissions scolaires, pour régler le déficit, se traduiraient par des hausses de taxes. » Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec les propos de Mme Bouchard lorsqu’elle dit que la «surprise» exprimée par Mme Marois est le résultat d'un calcul politique ?


59% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec les propos de Mme Bouchard lorsqu'elle dit que la «surprise» exprimée par Mme Marois est le résultat d'un calcul politique.
Selon le Huffington Post Québec, « Au lieu de jouer les vierges offensées, Pauline Marois devrait rembourser les contribuables frappés par des hausses de taxes scolaires, a fait valoir jeudi le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault. Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec cette affirmation de M. Legault ?


62% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec cette affirmation de M. Legault.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 16 au 19 septembre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#1 Joann Fournnier 29-09-2013 16:08
Je suis d'accord avec Mme Bouchard.

J'aimerai ajouter que l'argent devrait être mieux gérer. Les salaires de la direction devraient être être révisés à la baisse ou gelés comme la plupart de tous les petits salariés.
Citer