FR  EN

Omnimax_octobre_03_2013

Les concours de mini-miss sont désormais interdits en France

3 octobre 2013
Selon le Huffington Post Québec, « Le Sénat français a interdit les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans, les concours de "mini-miss", à l'occasion de la fin de l'étude du projet de loi sur l'égalité des femmes et des hommes dans la nuit de mardi à mercredi.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Regardez-vous les concours de mini-miss (les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans) à la télé ?


93% des internautes québécois ne regardent pas les concours de mini-miss (les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans) à la télé.
Quelle est votre opinion de ces concours de mini-miss ?


84% des internautes québécois ont une opinion assez ou très négative de ces concours de mini-miss.
Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec la décision du Sénat français d’interdire les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans ?


87% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec la décision du Sénat français d'interdire les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans.
Selon vous, le Sénat français outrepasse-t-il son mandat en interdisant les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans ?


79% des internautes québécois ne pensent pas que le Sénat français outrepasse son mandat en interdisant les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans.
Selon vous, le gouvernement canadien devrait-il aussi interdire les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans?


81% des internautes québécois pensent que le gouvernement canadien devrait aussi interdire les concours de beauté pour les enfants de moins de 16 ans.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 26 au 28 septembre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#3 JESSICA HOULE 21-10-2013 08:45
le concours est totalement immoral,ces jeunes filles, même fillettes et même bébé développent une attitude de compétition sur le principe de l'apparence ,il faut avoir développé le jugement et savoir faire la part des choses pour être en mesure de ne pas tout miser là dessus, ce qu'elles n'ont pas encore. Même les adolescentes n'ont pas encore ce jugement. C'est triste car cela affectera leur vie futur ,leur développement social. Être belle et bien paraitre deviendra une priorité ayant été valorisé à ce point à ce jeune âge. J'appelle cela du renforcement positif exagéré sur une valeur que je considère totalement artificielle et non constructive pour l'âge. Les adultes 21 ans et plus partout sauf au Québec....commencent à savoir faire la part des choses et rendu là je trouve cela agréables pour elles dans la mesure ou les troubles de l'alimentation sont exclus des concours...Réfléchissez aux enjeux!
Citer
 
 
#2 I. Labrie 16-10-2013 00:14
Je suis en désaccord pour la production du concours Mini-Miss au Québec.
Citer
 
 
#1 G. Champagne 03-10-2013 15:26
Je suis en désaccord pour la production du concours Mini-Miss au Québec.
Je suis en acccord afin qu'un projet de loi soit décrété afin d'interdire une telle activité au Québec.
merci
Citer