FR  EN

Omnimax_august_29_2013

Les consommateurs paieront-ils?

29 août 2013
Selon Le Journal de Montréal, « Une négociation serrée s’amorce entre les pharmaciens québécois et le gouvernement Marois. Ils doivent fixer le coût des sept nouveaux services que les pharmaciens vont offrir pour désengorger le réseau de la santé en plus de déterminer qui paiera la note. À compter de ce moment, les pharmaciens auront le droit de poser des actes jusqu’ici réservés aux médecins, notamment le droit de prolonger et d’ajuster des ordonnances. Certains consommateurs pourraient devoir mettre la main dans leur poche pour obtenir les nouveaux services, qui seront disponibles à partir du 3 septembre.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous favorable à l’idée que les pharmaciens puissent dorénavant poser des gestes qui étaient réservés aux médecins, tels que prolonger et ajuster des ordonnances, afin de désengorger le réseau de la santé ?


86% des internautes québécois sont très ou assez favorables à l'idée que les pharmaciens puissent dorénavant poser des gestes qui étaient réservés aux médecins, tels que prolonger et ajuster des ordonnances, afin de désengorger le réseau de la santé.
Dans quelle mesure est-il acceptable que des consommateurs puissent avoir à payer pour ces services si l’on considère que ceux-ci sont couverts par les régimes d’assurances privés et publics ?


69% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou tout à fait inacceptable que des consommateurs puissent avoir à payer pour ces services si l'on considère que ceux-ci sont couverts par les régimes d'assurances privés et publics.
Dans quelle mesure jugez-vous acceptable qu’à seulement deux semaines du lancement officiel de ce projet, les négociations entre les pharmaciens et le gouvernement Marois débutent pour fixer le coût des sept nouveaux services, ainsi que déterminer qui paiera la note ?


71% des internautes québécois croient qu’il est assez ou tout à fait inacceptable qu'à seulement deux semaines du lancement officiel de ce projet, les négociations entre les pharmaciens et le gouvernement Marois débutent pour fixer le coût des sept nouveaux services, ainsi que déterminer qui paiera la note.
Considérant que le budget de la santé au Québec représente plus de 30 milliards de dollars, lequel des énoncés suivants représente le mieux votre opinion :


60% des internautes québécois croient qu’attendre à deux semaines de l'échéance avant d'entamer de telles négociations démontre le très haut niveau d'incompétence du gouvernement Marois.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 20 au 22 août 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).