FR  EN

Omnimax_june_21_2013

Les Québécois devront payer une taxe autonomie

21 juin 2013
Selon Le Devoir, « Les contribuables québécois doivent faire leur deuil de l’élimination totale de la taxe santé promise par le Parti québécois. Ils devront plutôt se résigner à payer un impôt supplémentaire ou une nouvelle contribution santé totalisant 1,4 milliard en dix ans pour créer l’assurance autonomie. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par cette nouvelle ?

76% des internautes québécois sont peu ou pas du tout surpris par cette nouvelle.
Dans quelle mesure est-il approprié, selon vous, d’introduire un impôt supplémentaire pour créer l’assurance autonomie ?

72% des internautes québécois pensent qu'il est tout à fait ou assez inapproprié d’introduire un impôt supplémentaire pour créer l’assurance autonomie.
Toujours selon Le Devoir, « À l’heure actuelle au Québec, seulement 17 % des sommes consacrées à l’hébergement des personnes âgées et à leurs soins le sont pour les soins à domicile, alors qu’en France, cette proportion est de 43 %, et de 73 % au Danemark, a mentionné le ministre. « Nous sommes le cancre international de la classe. » Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec les propos du ministre de la santé et des services sociaux, Réjean Hébert, lorsqu’il mentionne que « Nous sommes le cancre international de la classe » parce que seulement 17 % des sommes consacrées à l’hébergement des personnes âgées et à leurs soins le sont pour les soins à domicile ?

68% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec les propos du ministre de la santé et des services sociaux, Réjean Hébert, lorsqu’il mentionne que « Nous sommes le cancre international de la classe » parce que seulement 17 % des sommes consacrées à l’hébergement des personnes âgées et à leurs soins le sont pour les soins à domicile.
Toujours selon Le Devoir, « L’assurance autonomie permettra de verser à une personne, dont la perte d’autonomie sera confirmée par une évaluation effectuée dans le réseau de la santé, une « allocation de soutien à l’autonomie » pour l’achat de services à domicile. Une contribution de l’usager sera exigée en fonction de son revenu. Les soins professionnels de base - les services d’une infirmière ou d’une nutritionniste - seraient couverts à domicile ainsi que « l’assistance aux activités de la vie quotidienne » (l’habillement, la toilette) et « l’aide aux activités courantes » (le ménage, la préparation de repas). L’allocation pourra également servir à acheter ces services dans des résidences privées pour aînés. » Dans quelle mesure est-il nécessaire, selon vous, de créer une telle assurance autonomie ?

58% des internautes québécois pensent qu'il est très ou assez nécessaire de créer une telle assurance autonomie.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 12 au 14 juin 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#1 robert jetté 21-06-2013 21:10
C`est une bonne chose
Citer