FR  EN

Omnimax_march_04_2013

Les sénateurs devraient être interrogés sur leur lieu de résidence

4 mars 2013
Selon Radio-Canada, « Après que quelques sénateurs eurent été accusés de réclamer des allocations de résidence secondaire auxquelles ils n'ont pas droit, tous ceux qui siègent au Sénat, sans exception, devront fournir la preuve qu'elles sont légitimes. Faute de quoi, ils risquent de devoir rembourser tous les montants versés, avec intérêts. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Selon vous, dans quelle mesure est-il approprié d’interroger les sénateurs sur leur lieu de résidence ?

89% des internautes québécois pensent qu’il est tout à fait ou assez approprié d'interroger les sénateurs sur leur lieu de résidence.
En vertu des règles, les sénateurs ont droit à une indemnité pour une résidence secondaire à Ottawa, mais cela, à condition qu'ils maintiennent bel et bien leur résidence principale dans la province qu'ils représentent. Dans quelle mesure est-il approprié pour les sénateurs d’avoir droit à une indemnité pour une résidence secondaire à Ottawa en vertu de ces règles, considérant que leur travail requiert une présence accrue à Ottawa ?

52% des québécois pensent qu’il est tout à fait ou assez approprié pour les sénateurs d'avoir droit à une indemnité pour une résidence secondaire à Ottawa.
Selon vous, les sénateurs qui ont été accusés de réclamer des allocations de résidence secondaire auxquelles ils n'ont pas droit devraient-ils quitter leurs fonctions ?

74% des internautes québécois pensent que les sénateurs qui ont été accusés de réclamer des allocations de résidence secondaire auxquelles ils n'ont pas droit devraient quitter leurs fonctions.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 25 au 27 février 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#1 Ruth Bellemare 04-03-2013 23:06
Je pense moi aussi que les sénateurs qui ont fraudés en changeant le lieu de leur résidence afin de bénéficier d'allocations devarient être remerciés de leurs services.
Nommons des gens suffisamment sérieux et probes. Imaginaons l'attitude que ces personnes pourraient avoir si on leur offrait des enveloppes d'argent ils accepteraient parce qu'ils ont démontrés avoir la conscience plutôt élastique.
Citer