FR  EN

Omnimax_octobre_10_2013

Moscou lance une enquête pour «piraterie» contre Greenpeace

10 octobre 2013
Selon Le Devoir, « Jeudi dernier, des gardes-frontières armés de mitrailleuses ont pris d’assaut le navire Arctic Sunrise, utilisé à plusieurs reprises dans le passé pour mener des actions pacifiques contre des projets qui poseraient des risques environnementaux. Moscou a officiellement annoncé mardi qu’elle ouvre une enquête pour «piraterie» contre les militants de Greenpeace arrêtés la semaine dernière alors qu’ils protestaient contre les projets d’exploitation pétrolière en Arctique. «Une enquête criminelle relevant de l’article 227 point 3 du code pénal russe [piraterie en groupe organisé] a été ouverte», a indiqué le Comité d’enquête russe par voie de communiqué.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par cette nouvelle ?


46% des internautes québécois sont peu ou pas du tout surpris par cette nouvelle.
Selon vous, dans quelle mesure est-il approprié pour Moscou de lancer une enquête pour «piraterie» contre Greenpeace dans ce cas précis ?


54% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou tout à fait inapproprié pour Moscou de lancer une enquête pour «piraterie» contre Greenpeace dans ce cas précis.
Selon Kumi Naidoo, directeur international de Greenpeace International, « Les actions de nos activistes ne sont motivées que par une conviction passionnée de vouloir protéger l’Arctique des dangereux forages pétroliers et des changements climatiques. Nous exigeons leur libération immédiate ». Selon vous, dans quelle mesure ces actions des activistes de Greenpeace International sont-elles justifiées ?


61% des internautes québécois pensent que ces actions des activistes de Greenpeace International sont tout à fait ou assez justifiées.
Et dans quelle mesure jugez-vous cet argument de Kumi Naidoo comme étant suffisant pour exiger une libération immédiate des activistes ?


47% des internautes québécois pensent que cet argument de Kumi Naidoo est très ou assez suffisant pour exiger une libération immédiate des activistes.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 1 au 3 octobre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).