FR  EN

Sans-abri et santé mentale: 5 millions $ pour renforcer les services

11 juin 2012
Selon La Presse Canadienne, « En moins d'un an à Montréal, trois personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale sont décédées sous des balles policières après des interventions qui ont mal tourné. Les policiers du SPVM auront bientôt une nouvelle arme pour les aider à intervenir auprès des personnes en crise. Dès juin, ils pourront faire appel à l'équipe de soutient psychosociale (ÉSUP), une patrouille composée d'un policier et d'un intervenant social. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera-t-elle à diminuer le nombre de décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale selon vous ?

65% des internautes québécois pensent que la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera à grandement ou légèrement diminuer le nombre de décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale.


Pour quelles raisons dites-vous que la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera à grandement ou légèrement diminuer les décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale ?

Parmi les 652 personnes considérant que la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera à grandement ou légèrement diminuer les décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale, 35% considèrent que le savoir et l’expérience des intervenants seront bénéfiques.

Pour quelles raisons dites-vous que la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera à quelque peu diminuer les décès ou n'aidera pas à diminuer les décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale ?

Parmi les 348 personnes considérant que la présence de cette équipe de soutien psychosociale aidera à quelque peu diminuer les décès ou n'aidera pas à diminuer les décès reliés aux sans-abris et à la santé mentale, 16% considèrent que le temps d'intervention est trop long.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 5 au 8 juin 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de recherche et d’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#2 christian frayt 11-06-2012 23:46
Interessant mais pourquoi ca coute 5 millions...
Citer
 
 
#1 Yadesfautes 11-06-2012 14:43
Veuillez corriger les fautes dans vos textes car ça ne fait pas professionnel.

Merci!
Citer