FR  EN

Logement social: la fin des subventions fédérales décriée

13 juin 2012
Selon La Presse Canadienne, « Des personnes venues de plusieurs régions du Québec manifestent dimanche dans le quartier Pointe-Saint-Charles de Montréal pour dénoncer la fin des subventions fédérales dont bénéficient actuellement 600 000 locataires de logements sociaux au Canada et 127 000 au Québec. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

D’après vous, dans quelle mesure est-il approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subventions ?

72% des internautes québécois pensent qu'il est peu ou pas du tout approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subventions.





Pour quelles raisons dites-vous qu'il est tout à fait ou assez approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subventions ?

Parmi les 280 personnes considérant qu’il est tout à fait ou assez approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subvention, 29% considèrent que cela peut diminuer les abus et faire bénéficier les vrais démunis.




Pour quelles raisons dites-vous qu'il est peu ou pas du tout approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subventions ?

Parmi les 720 personnes considérant qu'il est peu ou pas du tout approprié pour le gouvernement de mettre fin à ces subventions, 43% considèrent qu’il y a un réel besoin de subventions dans ce milieu.



Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 5 au 8 juin 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l'intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#2 Frank 14-06-2012 11:22
Il est vrai,dans un sens qu'une partie de la population est, ou devient dépendante des services en matiere social.Parcontre,la solution est de limité dans le temps l'aide aux logement, avec un véritable soutien pour retourné les gens au travail. Il n'est pas normale qu'une société accepte de payé pour des personnes qui demeure dans ses programmes et qui sont apte a travaillés
Citer
 
 
#1 Dominique 13-06-2012 18:27
C'est qui les "vrais démunis" ???
Citer