FR  EN

Ottawa portera en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique

26 juillet 2012
Selon TVAnouvelles, « Le ministre de la Justice, Rob Nicholson, a annoncé vendredi que le gouvernement fédéral portera en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, qui a statué le mois dernier que les lois interdisant le suicide médicalement assisté au Canada sont inconstitutionnelles. Le gouvernement fédéral doit déposer son appel auprès de la Cour d'appel de la Colombie-Britannique afin de demander la suspension de tous les aspects de la décision rendue le 15 juin. La décision de la cour a accordé à Mme Gloria Taylor, une victime de la maladie de Lou Gehrig, le droit de mettre fin à ses jours avec l'aide d'un médecin. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure est-il approprié pour le ministre de la Justice, Rob Nicholson, de porter en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique déclarant que les lois interdisant le suicide médicalement assisté au Canada sont inconstitutionnelles ?

46% des internautes québécois pensent qu’il est tout à fait ou assez inapproprié pour le ministre de la Justice, Rob Nicholson, de porter en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique déclarant que les lois interdisant le suicide médicalement assisté au Canada sont inconstitutionnelles.

Pour quelles raisons est-il tout à fait ou assez inapproprié pour le ministre de la Justice, Rob Nicholson, de porter en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique déclarant que les lois interdisant le suicide médicalement assisté au Canada sont inconstitutionnelles ?

Parmi les 455 personnes pensant qu’il tout à fait ou assez inapproprié pour le ministre de la Justice, Rob Nicholson, de porter en appel la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique déclarant que les lois interdisant le suicide médicalement assisté au Canada sont inconstitutionnelles, 62% considèrent que les Canadiens devraient avoir le droit de choisir.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 16 au 19 juillet 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l'intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#5 Gabrielle 28-08-2012 11:41
J'estime que tout etre humain, qui a toute sa tete, devrait etre en droit de choisir d'en finir avec sa vie... Les mots le disent bien c'est" SA VIE' donc s'il estime que la souffrance est trop grande, qu'il n'a plus aucune qualité de vie, il devrait avoir le droit de demander de l'aide pour en finir et le gouvernement n'a pas a dire oui ou non ce n'est pas sa vie a lui. De toute facon, honnetement si j'en arrivais la, je ne demanderais la permission a personne, j'agirai par moi meme point final, je n'ai point besoin des autres pour prendre mes decisions, a moins bien sur que je sois imcapable de poser le geeste moi meme. Je suis tout a fait pour le choix d'en finir avec une vie qui n'en est plus une.
Citer
 
 
#4 ronald 28-08-2012 10:09
je crois qu'il serait temps de laisser à chaque être humain de choisir la façon de poursuivre son voyage.

Soyons le changement que l'on veux voir
dans ce monde (Ghandi)
Citer
 
 
#3 Sonia 07-08-2012 14:07
Etre prisonnier de son corps et ne rien pouvoir faire...c'est horrible alors le suicide assisté peu permettre de délivrer certaine personne de grandes souffrances et je crois que cela devrait être permis... mais évidemment il s'agit du cas par car
Citer
 
 
#2 sylvie 02-08-2012 18:41
c est juste
Citer
 
 
#1 mariechristine ancel 26-07-2012 17:54
ses crrecte
Citer