FR  EN

Québec songe à obliger le privé à accueillir des élèves en difficulté

25 octobre 2012
Selon Radio-Canada, « Le gouvernement du PQ envisage d'obliger les écoles privées qui touchent du financement public à abandonner les examens d'admission pour accueillir aussi des élèves en difficulté d'apprentissage. Le privé est prêt à discuter, mais se défend de ne pas collaborer. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Selon vous, dans quelle mesure est-il approprié pour les écoles, privées ou non, de se réserver le droit de n'accueillir que les meilleurs élèves ?

56% des internautes québécois pensent qu’il est assez ou tout à fait inapproprié pour les écoles, privées ou non, de se réserver le droit de n'accueillir que les meilleurs élèves.




Et selon vous, dans quelle mesure est-il approprié pour le gouvernement péquiste d’obliger les écoles privées qui touchent du financement public à abandonner les examens d'admission sous peine de perdre leurs subventions ?

54% des internautes québécois pensent qu’il est tout à fait ou assez approprié pour le gouvernement péquiste d'obliger les écoles privées qui touchent du financement public à abandonner les examens d'admission sous peine de perdre leurs subventions.


Selon vous, le système d’éducation québécois met-il suffisamment l’accent sur la performance scolaire ?

67% des internautes québécois mentionnent que le système d'éducation québécois ne met pas suffisamment l'accent sur la performance scolaire.




Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 18 au 21 octobre 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#1 Nicole bérard 25-10-2012 12:52
Je crois que les subventions devraient être réduites progressivement d'au moins 30%, pour permettre au public de recevoir pas seulement des meilleurs élèves mais des élèves donts les parents sont plus convaincus de l'importance de l'éducation, et également pour permettre au public de s'ajuster s'il y a hausse de sa clientèle.
Citer