FR  EN

L'état de santé des jeunes Québécois inquiète

30 octobre 2012
Selon La Presse, « La première grande enquête sur la santé des élèves du secondaire brosse un portrait inquiétant des habitudes de vie des adolescents du Québec. La majorité des jeunes s'alimente mal, ne pratique pas suffisamment d'activité physique et une proportion élevée flirte avec les drogues, la consommation excessive d'alcool et les comportements sexuels à risque, révèle une étude rendue publique aujourd'hui par le ministère de la Santé et l'Institut de la statistique du Québec. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

D’après vous, les habitudes de vie des adolescents québécois sont-elles généralement…

69% des internautes québécois pensent que les habitudes de vie des adolescents québécois sont généralement assez ou très mauvaises.





Croyez vous que les habitudes de vie des adolescents québécois sont meilleures que dans le reste du Canada, équivalentes au reste du Canada ou pires que dans le reste du Canada?

67% des internautes québécois pensent que les habitudes de vie des adolescents québécois sont équivalentes au reste du Canada.




Croyez vous que les habitudes de vie des adolescents québécois se sont détériorées au courant des 20 dernières années…

74% des internautes québécois croient que les habitudes de vie des adolescents québécois se sont détériorées au courant des 20 dernières années.





Considérant les sommes d’argent déjà significatives que le gouvernement investit en prévention et en sensibilisation, considérez-vous que celui devrait investir encore plus d’argent dans les programmes sociaux afin d’aider les jeunes québécois à adopter des habitudes de vie plus saines ?

53% des internautes québécois croient que le gouvernement devrait investir encore plus d'argent dans les programmes sociaux afin d'aider les jeunes québécois à adopter des habitudes de vie plus saines.


Selon vous, ce problème est-il de la responsabilité du gouvernement, des parents ou des deux ?

55% des internautes québécois pensent que ce problème est une responsabilité partagée par le gouvernement et les parents.




Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 26 au 28 octobre 2012 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#1 lucie meilleur 31-10-2012 18:05
D'aqprès ce que je vois tous les jours à l'école secondaire la situation est plutôt désastreuse. N'oublions pas que nous avons enlevé les cours d'économie familiale qui leur permettaient d'apprendre à se débrouiller dans la vie de tous les jours ou encore comment faire un budget afin de mieux manger, de faire du sport, etc. Quant aux cours d'éducation physique, ;il faut les voir se trainer jusquà celui-ci, ou encore les voir trotter comme des petits vieux quant ils doivent courir leur kilomètre.
Je ne sais pas si c'est particulièremen t inquiétant à comparer avec le restant du Canada, ou même de l'occident, mais oui je crois à une éducation culinaire, à l'entraînement autre que le body building qui est tellement à la mode à cet âge là. En fait, je pense depuis longtemps à m'investir à ma pension afin de donner à ces jeunes des cours culinaires de base. Les parents sont peu présent, ils travaillent tout le temps; quand ce n'est pas eux qui ne savent pas cuire un oeuf.Alors...
Citer