FR  EN

Omnimax_march_03_2013

Ottawa laisse tomber son projet de loi sur la surveillance d'Internet

3 mars 2013
Selon Radio-Canada, « Le gouvernement fédéral abandonne son projet de loi C-30, une initiative controversée qui aurait permis aux corps policiers de faire de la surveillance sans mandat sur Internet. Présenté l'an dernier, ce projet de loi visait la protection des enfants contre les cyberprédateurs, mais était perçu comme une brèche importante dans la vie privée des Canadiens. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure est-il approprié pour le gouvernement fédéral d’abandonner le projet de loi C-30?

48% des internautes québécois pensent qu’il est tout à fait ou assez approprié pour le gouvernement fédéral d'abandonner le projet de loi C-30.
Malgré les préoccupations reliées à la brèche importante dans la vie privée des canadiens, dans quelle mesure croyez-vous que le projet de loi C-30 aurait été efficace afin de combattre les cyberprédateurs ?

54% des internautes québécois croient que le projet de loi C-30 aurait été efficace afin de combattre les cyberprédateurs.
Connaissez-vous personnellement un enfant ayant été victime d’un cyberprédateur ?

8% des internautes québécois disent connaître un enfant ayant été victime d'un cyberprédateur.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 25 au 27 février 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).