FR  EN

Omnimax_february_14_2013

Pétrolia à Gaspé : Bernard Landry rappelle les écologistes à l'ordre

14 février 2013
Selon Radio-Canada, « L'ex-premier ministre du Québec, Bernard Landry, estime que les ressources pétrolifères dans le sous-sol de Gaspé n'appartiennent pas aux Gaspésiens, mais aux Québécois. Tout en reconnaissant que les écologistes du monde ont évité bien des catastrophes, Bernard Landry leur demande de se montrer plus rationnels. « Cela ne leur donne pas le droit de stopper le développement. Ce n'est pas demain que le genre humain va tourner le dos complètement aux hydrocarbures fossiles. C'est sûr que ça va déranger un peu, mais il faut vivre avec », a-t-il déclaré. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec cette position de l’ex-premier ministre Bernard Landry ?

48% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec cette position de l'ex-premier ministre Bernard Landry.
Et êtes-vous en accord pour dire que les ressources pétrolifères de Gaspé n'appartiennent pas seulement aux gaspésiens mais à tous les québécois ?

73% des internautes québécois sont en accord pour dire que les ressources pétrolifères de Gaspé n'appartiennent pas seulement aux gaspésiens mais à tous les québécois.
Selon vous, le développement des ressources pétrolifères doit-il être poursuivi malgré les mises en garde des écologistes ?

43% des internautes québécois pensent que le développement des ressources pétrolifères doit être poursuivi malgré les mises en garde des écologistes.
Bernard Landry rappelle qu'un tel investissement public corrigera, en partie du moins, une grave erreur selon lui, celle d'avoir cédé les permis d'exploration de l'Île d'Anticosti à l'entreprise privée. Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec M. Landry ?

52% des internautes québécois sont en accord avec M. Landry.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 5 au 7 février 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).