FR  EN

Omnimax_august_07_2013

Prime de plus de 170 000 $ à l'ex-maire de Laval

7 août 2013
Selon Radio-Canada, « L'ancien maire de Laval Alexandre Duplessis a reçu une allocation de transition et de départ de 170 378,00 $. Il avait démenti avoir sollicité ou reçu des faveurs sexuelles d'une escorte, mais reconnu avoir été victime d'une tentative d'extorsion de la part de deux femmes, sans donner plus de détail.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure est-il approprié pour l’ancien maire Alexandre Duplessis de recevoir une prime de départ de plus de 170 000 $ ?

84% des internautes québécois mentionnent qu’il est très ou assez inapproprié pour l'ancien maire Alexandre Duplessis de recevoir une prime de départ de plus de 170 000 $.
Toujours selon Radio-Canada, « Ces allocations sont prévues dans la Loi sur le traitement des élus municipaux. » Selon vous, les législations québécoises entourant les primes de départ des élu(e)s municipaux devraient-elles être modifiées ?

89% des internautes québécois pensent que les législations québécoises entourant les primes de départ des élu(e)s municipaux devraient être modifiées.
Et selon vous, lequel des quatre scénarios suivants est le plus plausible ?

42% des internautes québécois croient que monsieur Alexandre Duplessis a sollicité des faveurs sexuelles et a été victime d'une tentative d'extorsion.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 29 au 31 juillet 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).