FR  EN

Omnimax_june_28_2013

Québec s'intéresse aux avions de combat

28 juin 2013
Selon La Presse, « Après avoir fustigé Ottawa pour son projet d'achat d'avions de combat, le gouvernement Marois lui demande de « favoriser » Lockheed Martin afin de contribuer à la relance des installations d'Aveos. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure jugez-vous appropriée la demande du gouvernement Marois de « favoriser » Lockheed Martin alors qu’il était initialement contre le projet d’achat d’avions de combat ?

54% des internautes québécois jugent très ou assez inappropriée la demande du gouvernement Marois de « favoriser » Lockheed Martin alors qu’il était initialement contre le projet d’achat d’avions de combat.
Selon vous, dans quelle mesure est-il acceptable que le gouvernement Marois tente d’influencer un processus d’attribution de contrat de la sorte ?

54% des internautes québécois trouvent totalement ou assez inacceptable que le gouvernement Marois tente d’influencer un processus d’attribution de contrat de la sorte.
Toujours, selon La Presse, « Mardi, Québec a confirmé une subvention de quatre millions au géant américain de la défense pour un projet de 31 millions qui doit créer 220 emplois. Selon le gouvernement, cette aide non remboursable a convaincu Lockheed Martin, qui fabrique notamment le F-35, de choisir Montréal pour faire des travaux d'entretien de moteurs d'avion au lieu de transférer les équipements dans une usine de San Antonio, au Texas. La société avait toutefois annoncé dès janvier son intention de relancer les activités à Montréal. » Selon vous, l’investissement de 4 millions de dollars afin de créer 220 emplois dans le domaine de l’aéronautique à Montréal est-il une bonne initiative ?


56% des internautes québécois pensent que l’investissement de 4 millions de dollars afin de créer 220 emplois dans le domaine de l’aéronautique à Montréal est une bonne initiative.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 18 au 21 juin 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).