FR  EN

Omnimax_september_12_2013

Un journaliste bousculé lors d'un point de presse de Harper

12 septembre 2013
Selon La Presse, « La tournée du Nord canadien du premier ministre Stephen Harper s'est achevée, vendredi, par un accrochage avec un journaliste chinois, qui s'est vu interdire le droit de poser une question sur la réglementation entourant les prises de contrôle par des intérêts étrangers. Le journaliste Li Xue Jiang du People's Daily, l'un des journaux les plus importants de la Chine, a suivi le premier ministre durant son séjour d'une semaine en Arctique.»
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure jugez-vous approprié qu’un journaliste chinois se soit vu interdire le droit de poser une question sur la réglementation entourant les prises de contrôle par des intérêts étrangers ?


73% des internautes québécois jugent qu’il est assez ou tout à fait inapproprié qu'un journaliste chinois se soit vu interdire le droit de poser une question sur la réglementation entourant les prises de contrôle par des intérêts étrangers.
Selon La Presse, « «C'est injuste, a par la suite déclaré M. Li. J'aurais aimé que le premier ministre clarifie les politiques et les règlements du gouvernement sur les investissements des compagnies étrangères parce qu'ils ne sont pas clairs depuis la prise de contrôle de Nexen. Les Chinois voudraient savoir. » Dans quelle mesure êtes-vous en accord avec M. Li pour dire que les règlements du gouvernement sur les investissements des compagnies étrangères devraient être clarifiés?


76% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord avec M. Li pour dire que les règlements du gouvernement sur les investissements des compagnies étrangères devraient être clarifiés.
Selon La Presse, « Alors que les collaborateurs du premier ministre refusaient de lui accorder le droit de parole, le journaliste chinois a tenté de prendre le micro, déclenchant une bousculade. Des agents de la Gendarmerie royale du Canada l'ont finalement escorté jusqu'à l'arrière de la salle. » Suite à la bousculade, jugez-vous que les agents de la Gendarmerie royale ont bien agis en escortant le journaliste jusqu’à l’arrière de la salle ?


39% des internautes québécois pensent que les agents de la Gendarmerie royale ont bien agis en escortant le journaliste jusqu'à l'arrière de la salle.
Selon vous, aurait-il fallu mettre le journaliste sous arrestation ?


84% des internautes québécois ne croient pas qu’il aurait fallu mettre le journaliste sous arrestation.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 3 au 5 septembre 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).