FR  EN

Omnimax_march_22_2013

Une étude déboulonne le mythe de Mère Teresa

22 mars 2013
Selon Radio-Canada, « La sainteté de Mère Teresa, cette religieuse vénérée de par le monde pour ses soins aux pauvres et aux malades, serait plus mythe que réalité, selon des chercheurs qui affirment que la béatification de la religieuse est largement le fruit de la séduction des médias. Selon M. Larivée et ses collègues, des chercheurs de l'Université de Montréal, le Vatican n'a pas tenu compte de plusieurs problèmes dans son processus de béatification de mère Teresa, dont « sa manière pour le moins discutable de soigner les malades; ses contacts politiques douteux; sa curieuse gestion des faramineuses sommes qu'elle a reçues et un dogmatisme excessif notamment à l'égard de l'avortement, de la contraception et du divorce. ». »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure êtes-vous surpris par ces résultats ?

45% des internautes québécois sont très ou assez surpris par ces résultats.
Toujours selon La Presse, « Mère Teresa est donc devenue une sainte aux yeux de la population, et sa béatification, puis sa canonisation, ont été utilisées par le Vatican « pour revitaliser l'Église et inspirer les fidèles surtout à l'heure où les églises se vident et l'autorité romaine décline », soutiennent les chercheurs. » Dans quelle mesure êtes-vous en accord pour dire que la béatification et la canonisation de mère Teresa ont été utilisées par le Vatican pour revitaliser l’Église ?

57% des internautes québécois sont tout à fait ou assez en accord pour dire que la béatification et la canonisation de mère Teresa ont été utilisées par le Vatican pour revitaliser l'Église.
En général, croyez-vous que les représentations que nous nous faisons des personnages historiques sont véridiques ou non ?

46% des internautes québécois ne pensent pas que les représentations que nous nous faisons des personnages historiques sont véridiques.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 12 au 14 mars 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).