FR  EN

Omnimax_april_29_2013

Virage à droite au feu rouge : un bilan contrasté

29 avril 2013
Selon Radio-Canada, « Cela fait dix ans qu'est entrée en vigueur l'autorisation de tourner à droite au feu rouge au Québec. En neuf ans (de 2003 à 2011), on recense 6 décès, 33 blessés graves et 807 blessés légers associés à des manœuvres au feu rouge. Le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudrault, a déclaré mercredi qu'il ne fermait pas la porte à l'autorisation du virage à droite au feu rouge à Montréal. Il a toutefois précisé qu'il n'était pas pressé de le faire. »
Les citations sont rapportées textuellement et ne sont pas éditées.

Dans quelle mesure les 6 décès, 33 blessés graves et 807 blessés légers associés à des manœuvres au feu rouge sur une période de 10 ans sont-ils acceptables ?

56% des internautes québécois jugent que les 6 décès, 33 blessés graves et 807 blessés légers associés à des manœuvres au feu rouge sur une période de 10 ans sont tout à fait ou assez inacceptables.
Selon vous, l’autorisation de virage à droite au feu rouge devrait-elle être retirée?

67% des internautes québécois pensent que l’autorisation de virage à droite au feu rouge ne devrait pas être retirée.
Si le virage à droite au feu rouge est implanté à Montréal, croyez-vous que cela résultera…

59% des internautes québécois croient que cela résultera en une une légère ou significative augmentation du nombre d'accidents.
Méthodologie:
- Ce sondage en ligne a été réalisé par MBA Recherche auprès de 1000 internautes québécois âgés de 18 ans et plus.
- Ce sondage s’est déroulé du 22 au 25 avril 2013 et les données ont été pondérées selon la région, le sexe et l’âge.
- Ce sondage ayant été réalisé avec un échantillon de convenance, le calcul de la marge d'erreur n'est pas applicable.
- (consulter le site de l'ARIM - Association de la recherche et de l’intelligence marketing à ce sujet).
 

Commentaires  

 
#6 Bernadette 23-12-2013 18:51
Je ne me prononce pas parce que je suis d'accord avec les deux cotés de la discussion. Je traverse souvent les feus rouge quand je dois tourner à droite et il n'y a personne d'autre au feu. Dans ces cas là- je serais vraiment embêtée si j'aurais dû attendre. Mais- il y a toujours les personnes avec les permis à conduire qui ne savent pas conduire. Avec eux- bien sur il y a des accidents. C'est pour ça que j'exige les études sérieuses à l'Ecole de Conduite La Salle.
Citer
 
 
#5 Alexandre Parent 11-05-2013 10:18
je crois sérieusement que lorsque la lumière est rouge, personne ne devrait avoir l'autorisation de tourner à droite!!!
Citer
 
 
#4 Isabelle Narayana 02-05-2013 20:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Claudette Blackburn:
Je dois vous dire que dans les années 1970 et 1980, les Québécois avaient la meilleure réputation comme conducteurs. Nous avions des cours de conduite obligatoire et très stricte. Nous avions des compliments de nos confrères Européens. La vitesse était plus grande et dès lors, nous aurions du suivre l'exemple des Ontariens. Mais puisque les Québécois veulent toujours demeurer sous la jupe de leurs mères soit disant qu'ils sont fort en tout mais en rien car leur insécurité les domine. Dommage de ne pas laisser leurs enfants grandir. La culpabilisation et le chantage, les agressions sont plutôt leur langage et quand la tempête est forte, ils se cachent pour gueuler... Je suis complètement en désaccord car depuis que la vitesse est l'envers des USA, nous sommes devenus marshmallow et étrangement dangereux... Les piétons se croient juste et ne respectent pas les règles et vice-versa. La discrimination est de mise pour des imbécilités comme comté 1-2-3 aux arrêts. Ce n'est pas de compter qui est important, c'est de regarder à droite, à gauche, à l'arrière et si c'est libre, on passe. Donner des contreventions aux zones scolaires à 3 Am quand les enfants sont au lit!! C'est de l'imbécilité pur et simple... Voilà qu'une petite partie de ce que je pense...

Je suis tout à fait d'accord avec Mme. Blackburn.
Citer
 
 
#3 Gaston Beaudoin 30-04-2013 14:56
Pour avoir circulé à Montréal très souvent, je déconseille d'autoriser cette pratique. L'irrespect à autrui,l'égoïsme des usagers font qu'il serait dangereux d'autoriser les virages à droite. S'ils ( les conducteurs ) pouvaient et avaient le droit de nous passer dessus, ils le feraient pour aller plus vite.
Citer
 
 
#2 Denis Blier 29-04-2013 14:50
L'autorisation du virage à droite sur feux rouge à Montréal ne ferait que régulariser une pratique très courante des automobilistes à Montréal. Je ne compte pas les fois où je vois tourner une automobile sur un feu rouge, particulièremen t à certaines intersections très peu achalandées. Je me dis qu'il y aurait quand même moyen d'interdire la manœuvre sur environ 40 à 50% des feux. Moi, je vois ça dans une certaine perspective écologique. J'ai calculé une fois que je perdais environ 120 à 150 minutes en moyenne en attente sur les feux rouges. Alors que j'aurais pu faire un virage très sécuritaire à droite. Je multiplie mes chiffres de perte de temps par des milliers d'automobiles et c'est incroyable de penser à la perte de temps et d'énergie que cette interdiction cause depuis des lunes. Évidemment , il y a le civisme et la sécurité de tous. C'est peut-être là que le bas blesse...
Citer
 
 
#1 Claudette Blackburn 29-04-2013 13:01
Je dois vous dire que dans les années 1970 et 1980, les Québécois avaient la meilleure réputation comme conducteurs. Nous avions des cours de conduite obligatoire et très stricte. Nous avions des compliments de nos confrères Européens. La vitesse était plus grande et dès lors, nous aurions du suivre l'exemple des Ontariens. Mais puisque les Québécois veulent toujours demeurer sous la jupe de leurs mères soit disant qu'ils sont fort en tout mais en rien car leur insécurité les domine. Dommage de ne pas laisser leurs enfants grandir. La culpabilisation et le chantage, les agressions sont plutôt leur langage et quand la tempête est forte, ils se cachent pour gueuler... Je suis complètement en désaccord car depuis que la vitesse est l'envers des USA, nous sommes devenus marshmallow et étrangement dangereux... Les piétons se croient juste et ne respectent pas les règles et vice-versa. La discrimination est de mise pour des imbécilités comme comté 1-2-3 aux arrêts. Ce n'est pas de compter qui est important, c'est de regarder à droite, à gauche, à l'arrière et si c'est libre, on passe. Donner des contreventions aux zones scolaires à 3 Am quand les enfants sont au lit!! C'est de l'imbécilité pur et simple... Voilà qu'une petite partie de ce que je pense...
Citer